Né en 1978 et originaire du Pays-basque.

Attiré dès son plus jeune âge par les arts martiaux, c’est en 1985 que Joël Fautous débute. En 1998, il découvre une forme plus  agressive, « le combat rapproché » ce qui sera pour lui une véritable révélation et une source de motivation. 

En 2013, face au sentiment d’insécurité sondé chez près de onze millions de français, des théories diverses de défense se font jour. Joël saisit cette opportunité et fonde l’école française de protection de l’intégrité physique. Entre passion et vocation, il s’oriente naturellement vers une certaine sécurité citoyenne « une idéologie novatrice et osée, mais qui fera de lui, un pionnier ». Précurseur de l’Auto-Défense « basée sur la législation en matière de légitime défense et d'assistance à personne en danger », son objectif est d’éviter à tout individu de comparaître devant la justice.

Par modification statutaire, il crée la fédération d'auto-défense et disciplines associées, une première en France, qui, par la suite, a inspiré et servi de modèle à d’autres concepts connus à ce jour. Sa méthode fut rendue publique il y a déjà plusieurs années, par voie de presse" télévision et magazines spécialisés notamment".  

Joël se considère non pas comme un combattant, mais plutôt comme un innovateur, un concepteur « un artiste ».